Menu
COUPE DU MONDE À SNOWSHOE

LA PLUS DIFFICILE JUSQU'À PRÉSENT

La pluie et la boue ont joué un rôle majeur dans la Coupe du monde de Snowshoe, ce qui en a fait la course la plus difficile jusqu'à présent cette saison. La course a été très différente de ce que l'on attendait en raison des conditions météorologiques. C'est ce qui fait la particularité des courses.

La semaine a commencé avec beaucoup de pluie. Nous pouvions déjà sentir que les courses allaient être influencées par la météo, ce qui a été le cas. Bien qu'il n'ait pas plu le samedi, jour des finales de DH, le parcours était très compliqué. Le dimanche, les courses de XCO se sont déroulées sous une pluie battante qui a rendu très difficile pour les coureurs de rester sur le vélo.


PMG RACING TEAM

Bec McConnell a connu un week-end difficile. Après une mauvaise chute le vendredi dans la course XCC Short Track qui l'a reléguée en 18ème position, perdant ainsi le maillot de leader pour cette discipline, elle est partie loin derrière dimanche sur la ligne de départ de la course XCO. L'Australienne s'est battue dès le début pour être en tête de la course, mais entre la position de départ et les multiples bouchons qui l'ont obligée à poser le pied à terre à plusieurs reprises dans les premières sections étroites du circuit, elle était très en retard au départ. Après que la pluie se soit mise à tomber, ne pas chuter était presque plus important que de rattraper les positions, Bec a terminé 13ème, ce qui signifie qu'elle a perdu le maillot de leader XCO à deux courses de la fin. La meilleure partie de l'excellente saison de McConnell est qu'elle a seulement 8 points de retard sur la nouvelle tête du classement, la Néerlandaise Anne Terpstra.

L'autre pilote du PMG Racing Team qui a fait le déplacement à Snowshoe, Francesc Barber, a terminé 16ème après avoir subi une crevaison et passé la majeure partie de la course à regagner des places.

 

MS MONDRAKER

Le samedi s'est levé ensoleillé à Snowshoe, mais la pluie tombée tout au long de la semaine a rendu le parcours très glissant. Tous les coureurs savaient qu'une chute signifiait aucune chance de bon résultat, donc rester sur le vélo était une priorité.

Après une excellente qualification en 4ème position, Eleonora Farina a terminé 6ème. Quelques erreurs et une chute l'ont écartée du podium. Malgré cela, l'Italienne était satisfaite après une semaine difficile.

Chez les hommes, Dave Trummer et Brook MacDonald ont amélioré leurs positions de qualification en terminant respectivement 10e et 40e, un autre top 10 pour l'Autrichien. Tuhoto-Ariki ne réussit pas aussi bien dimanche puisqu'une crevaison inopportune lui fait franchir la ligne d'arrivée en 50ème position.


au Mont-Sainte-Anne, au Canada,

Le week-end prochain, l'avant-dernière Coupe du monde se tiendra au Mont-Sainte-Anne, au Canada, où, espérons-le, les conditions météorologiques nous permettront de profiter des courses sans trop gêner le pilotage des coureurs.